Retraite complémentaire : majoration et minoration

La retraite complémentaire AGIRC-ARCCO : majoration et minoration

Pour les salariés nés après 1957 et partant à la retraite à compter du 1er janvier 2019, un coefficient de minoration ou de majoration temporaire s’appliquera à la retraite complémentaire servie par l’AGIRC – ARCCO.

Ce coefficient n’impactera pas la retraite versée par le régime général.

 

Si vous décidez de partir à la retraite à 62 ans, vous percevrez une pension temporaire réduite de 10% pendant les 3 premières années de versement de votre retraite complémentaire.

Par contre, si vous décidez de prolonger votre activité au-delà de 62 ans, une majoration sera appliquée sur votre pension pendant 1 an si vous liquidez votre retraite :

  • 2 ans après l’obtention du taux plein : + 10 %

  • 3 ans après l’obtention du taux plein : + 20 %

  • 4 ans après l’obtention du taux plein : + 30 %

 

Exceptions :

Une exonération du taux de minoration est appliquée pour les retraites au titre du handicap 50%, de l’amiante, de l’inaptitude, personnes exonérés de CSG …

Une diminution du taux de minoration à 5% est appliquée pour les personnes assujetties à un taux réduit de CSG.

 

 

Source : www.agirc-arrco.fr

Simulateur et informations complémentaires :

 

 

Thématiques

Derniers articles

Visale est un service gratuit de cautionnement des loyers pour lever l’obstacle du logement pour les jeunes de moins de 30 ans ainsi que les salariés rentrant dans un emploi.

La pension de réversion n'est jamais versée automatiquement : il faut en faire la demande auprès de la caisse d'assurance de l'assuré décédé.

MENTIONS LÉGALES Création du site par l'agence blue2i