Les aides pendant le Covid-19

Les aides pendant le Covid-19

On vous aide à démêler le vrai de l'info

Eviter des ruptures de droits santé :

PROLONGATION DE 6 MOIS DES AFFECTIONS DE LONGUE DURÉE (ALD)

Pour qui ? Les personnes en ALD

Quoi ? Les reconnaissances d’ALD sont prolongées pour une durée de 6 mois à partir de la date de fin d’exonération.

PROLONGATION DE 3 MOIS DES DROITS À LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SOLIDAIRE

Pour qui ? Les personnes bénéficiant d’un droit à la Complémentaire santé solidaire

Quoi ? Si votre droit arrivait à échéance entre le 12 mars et le 31 juillet 2020, le droit à la Complémentaire santé solidaire est prolongé de 3 mois à compter de la date de fin initialement prévue.

Comment ? Cela se fait automatiquement et les assurés recevront une attestation de droit (aussi téléchargeable via Ameli). Et concernant le contrat avec la mutuelle : Si le contrat arrive à échéance d’ici le 31 juillet 2020, l’organisme complémentaire prolongera également automatiquement le contrat jusqu’au 31 juillet 2020, selon les mêmes conditions tarifaires. 

Des aides pour les salariés :

COVID-19 : L’AGIRC-ARRCO MET EN PLACE UNE AIDE EXCEPTIONNELLE DÉDIÉE AUX SALARIÉS

Pour qui ? Les salariés cotisants Agirc-Arrco et les dirigeants salariés du secteur privé, qui connaissent des difficultés d’ordre financier du fait de la crise sanitaire. NB : La majorité des salariés du privé cotisent à l’Agirc-Arrco par le biais de caisses complémentaires comme : AG2R La Mondiale, Audiens, Malakoff Humanis, Klésia, etc.

Quoi ? Une aide exceptionnelle d’urgence circonstanciée qui sera allouée une fois et pourra atteindre 1500 € en fonction de la situation du demandeur.

Quand ? Attention ! Date limite de dépôt : 31 juillet 2020.  

Comment ? Pour en bénéficier, le salarié doit contacter sa caisse de retraite complémentaire. Chaque caisse a mis en place ses propres modalités de saisine de la demande. Pour connaitre votre caisse de retraite complémentaire, connectez-vous à l’adresse suivante : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli avec votre numéro de sécurité sociale. Ensuite, rendez-vous sur le site internet de votre caisse de retraite complémentaire.

Quelles sont les modalités générales de demande ? La demande se fait en ligne. Vous devrez :

  • remplir un formulaire de demande d’intervention sociale simplifiée 
  • rédiger une déclaration sur l’honneur qui précise sa situation et décrit les difficultés financières rencontrées
  • fournir des pièces justificatives = Obligatoirement les trois derniers bulletins de salaire ou revenus, dont l’un au moins présente une baisse de rémunération ; Si besoin, des documents complémentaires qui permettent de mieux comprendre vos difficultés (facture par exemple)

Après analyse du dossier et acceptation, le déblocage de cette aide est effectué en un mois tout au plus.

Action logement : Aide préventive aux impayés

Pour qui ? Les salariés/demandeurs d’emploi qui ont connu une baisse de ressources suite à la pandémie = perte d’emploi, chômage partiel, arrêt de travail lié à la garde d’enfants…

Quoi ? Une aide exceptionnelle en vue de prévenir des difficultés de paiement du loyer/charges locatives a été instaurée par Action Logement. Cette aide de 150€, renouvelable une fois, est accessible selon certaines conditions et dans la limite des fonds disponibles. Les principales conditions :

  • Baisse de ressources d’au moins 15%
  • Plafond de ressources = ressources inférieures ou égales à 1,5 SMIC (soit 1 828, 50 € net/mois)
  • Dépenses liées logement (loyer, énergie…) >= à 40% des revenus mensuels nets.

 

Comment ? Pour en faire la demande et/ou connaitre les conditions de cette aide, rendez-vous sur : https://www.actionlogement.fr/aide-urgence-logement

Une aide spécifique pour les salariés handicapés :

AGEFIPH : Aide au transport en période de Covid-19

Pour qui ? Les personnes en situation de handicap (travailleur handicapé, personne invalides…), dont le médecin (traitant ou médecin du travail) contre indique la prise de transport en commun.

Quoi ? Une aide financière de 100€/jour maximum pour la prise en charge exceptionnelle des frais de transport (taxi, VTC, etc.)

Quand ? Tant que le contexte impose le respect de préconisations sanitaires spécifiques

Comment ? Cette aide est débloquée sur justificatifs des frais engagés. Formulaire de demande et conditions sur https://www.agefiph.fr/aides-handicap/aide-exceptionnelle-aux-deplacements  

NB : Pour découvrir les autres aides mises en place par l’AGEFIPH en période de Covid-19 : https://www.agefiph.fr/actualites-handicap/covid-19-lagefiph-prend-des-mesures-pour-soutenir-lemploi-des-personnes

Une aide pour les familles modestes

une aide d’urgence CAF, SOUS CONDITIONS

Pour qui ? Les allocataires CAF confrontés à des besoins de première nécessité liés à la situation sanitaire.

Comment ? Contacter sa CAF. Sur instruction du Service Social. Chaque CAF départementale a mis en place ses conditions. NB : A ne pas confondre avec l’aide reçu automatiquement en mai par certains allocataires.

Des aides pour les jeunes :

Aides financières pour les étudiants

Pour qui ? Les étudiants : 

  • Ayant perdu leur emploi (contrat de travail d’au moins 32h par mois, soit 8h par semaine) pendant au moins deux mois depuis le 1er janvier 2020 ;
  • Ou ayant perdu leur stage gratifié d'une durée d'au moins deux mois (obligatoire dans le cursus, prévu pour se dérouler avant le 1er juin 2020 au plus tard ou interrompu avant son échéance initiale, entre le 17 mars et le 1er juin 2020)
  • Ou originaires d'outre-mer isolés en métropole qui n'ont pu rentrer chez eux en raison de la crise sanitaire

 Quoi ? Une aide d'un montant fixe de 200 euros, versés en une fois, non renouvelable. NB : Cette aide n'est pas cumulable avec le chômage partiel (qui concerne les apprentis/alternants) ou l'aide aux auto-entrepreneurs.

Comment ? Les étudiants doivent remplir un formulaire disponible sur le site : https://covid19-soutien-emploi-etudiant.lescrous.fr/ Ils devront joindre des justificatifs en fonction de leur situation. Dans tous les cas : Une copie de la carte étudiante au titre de l'année universitaire 2019/2020. Un relevé d'identité bancaire (RIB) Concernant la perte d'un emploi : Une attestation de la perte d'emploi et du nombre d'heures travaillées initialement prévu, établie par l'employeur. Une copie du contrat de travail en cours au plus tard au 16 mars 2020 et, si nécessaire, du ou des contrat(s) antérieur(s) pour justifier d'une activité d'au moins deux mois depuis le 1er janvier 2020. Concernant l'annulation ou l'interruption d'un stage gratifié : Une attestation de l'arrêt du stage ou de sa non réalisation, établie par l'employeur (organisme d'accueil). Une copie de la convention de stage prévoyant un début d'activité au plus tard le 1er juin 2020. Pour les étudiants ultramarins : Un justificatif de domicile de votre ou vos parents ou tuteur légal dans un département d'Outre-Mer, une collectivité d'Outre-Mer ou en Nouvelle-Calédonie. Une quittance du loyer à votre nom, versé au mois d'avril pour un logement en métropole ou, à défaut, une attestation d'hébergement à titre gratuit. 

La décision d'attribution de l'aide sera notifiée par le CROUS qui instruit la demande. L’aide sera versée par virement bancaire. 

Prime jeunes précarité

Pour qui ? Les jeunes de moins de 25 ans, qui ne sont pas étudiants, titulaires d'une aide au logement en avril ou en mai

Quoi ? Une aide d’un montant forfaitaire de 200 €

Comment ? Elle est versée automatiquement par la CAF à partir du 25 juin par virement bancaire.

Baisse de revenus et impôts

Du fait de la crise sanitaire liée à la covid-19, vos revenus ont peut-être baissé. Sachez que vous pouvez moduler vos prélèvements d’impôts sur le revenu à la source en conséquence. Pour cela il vous faut : l’estimation de vos revenus pour l'année 2020 et le montant de vos revenus 2019.

Rendez-vous dans votre espace particulier sur www.impots.gouv.fr Rubrique : « Gérer mon prélèvement à la source » puis « Signaler un changement » ou « Actualiser suite à une hausse ou une baisse de revenus ». Un nouveau taux sera ainsi calculé et envoyé à votre employeur. NB : vérifier que vous avez bien confirmé ce nouveau taux, pour qu'il soit effectivement pris en compte.

Thématiques

Derniers articles

Comment se passe une rupture conventionnelle dans la fonction publique ?

Face au Covid, la course contre les cancers féminins La Vannetaise s’adapte avec une épreuve à distance et connectée.

MENTIONS LÉGALES Création du site par l'agence blue2i