Le rôle de l’assistant social du travail et du psychologue du travail dans la Qualité de Vie au Travail (QVT)

Le rôle de l’assistant social du travail et du psychologue du travail dans la Qualité de Vie au Travail

La QVT a été définie par l’ANI (Accord National Interprofessionnel) de 2013, Le réseau ANACT-ARACT a créé un outil « Boussole de la Qualité de Vie au Travail »

 

Avec le retour sur les sites de travail, la thématique du « travailler ensemble » s’impose aux entreprises qui doivent repenser le collectif. En effet, le contexte de la pandémie depuis 2020 est venu bouleverser les organisations et a nécessité leur adaptation.

Dans ce contexte, le service social du travail et l’intervention du psychologue du travail, complémentaires, apparaissent comme un atout pour accompagner les entreprises à ce changement.  

1.Rôle de l’assistant social du travail et du psychologue du travail dans la QVT :

L’action de l’assistant social du travail et du psychologue du travail s’articule, de manière complémentaire, autour du bien-être du salarié. Cette action vise l’équilibre de sa vie personnelle et ses aspirations, tout en tenant compte des exigences de la vie professionnelle.

Chaque professionnel, avec ses spécificités et la connaissance qu’il a de l’organisation, contribue au mieux-être du salarié. L’assistant social du travail et le psychologue du travail interviennent dans l’entreprise et s’apportent un éclairage mutuel de la situation du salarié.

Le psychologue du travail considère l’individu dans son environnement professionnel, en interaction avec l’organisation et le collectif. Il propose un espace d’écoute centré sur les questions de travail, explore et recense avec lui les voies de résolution des difficultés rencontrées et les ressources à mobiliser.

L’assistant social du travail est un acteur incontournable de la QVT. Il accompagne de manière globale le salarié, en articulant la vie personnelle et professionnelle, identifie les freins et difficultés qui pourraient avoir un effet sur la vie professionnelle.

2. Interventions rattachées au contexte COVID

Dans le contexte de déconfinement, les entreprises vont devoir accompagner le retour sur site de leurs collaborateurs. Dans les équipes, certains sont favorables à ce retour tandis que d’autres l’appréhendent. Dans tous les cas, les équipes vont devoir se réadapter à travailler ensemble et (re)créer un collectif de travail, en lien avec les organisations qui ont évolué.

L’accompagnement complémentaire de l’assistant social du travail et du psychologue du travail permet de soutenir les équipes dans ce changement, ainsi que l’organisation : veille, partenariat interne, groupe d’expression collective…

Rédigé par : Emeline FLOCH Assistant social du travail, Aude LEFRANÇOIS Psychologue du travail et Thomas RICHE Assistant social du travail

Publié le : 11/06/2021

Crédit photo ANACT-ARACT

 

Thématiques

Derniers articles

L’action de l’assistant social du travail et de la psychologue du travail s’articule, de manière complémentaire, autour du bien-être du salarié. 

La nouveauté de Ma Prime Rénov’ réside principalement dans son mode de distribution.  Désormais, des montants forfaitaires sont déterminés en fonction de l’efficacité énergétique...

MENTIONS LÉGALES Création du site par l'agence blue2i