CO-RÉSO toujours mobilisé

CO-RÉSO toujours mobilisé.

CO-RÉSO continue à maintenir la qualité de ses prestations de service social et propose également aux entreprises des consultations de psychologue du travail.

Le 13 avril 2020, le Président, Emmanuel MACRON a notamment annoncé la prolongation du confinement jusqu'au lundi 11 mai. Le chef de l'Etat a reconnu qu'il y avait de « la fatigue et de la lassitude pour certains », « le deuil et le chagrin pour d'autres. » Mais il a également encouragé à continuer, il a répété que les résultats commençaient à se voir : « Chacun d'entre vous, par votre civisme, en respectant les règles de confinement, vous avez fait que l'épidémie commence à marquer le pas. Les résultats sont là. » Dans ce contexte, CO-RÉSO continuera à maintenir la qualité de ses prestations tout en adaptant ses modalités d’intervention jusqu’au 11 mai. Nous assurerons notre prestation de service social du travail à distance en utilisant les outils dont nous disposons et qui nous permettent de poursuivre les accompagnements des collaborateurs et de prendre en charge les nouvelles situations.

Avez-vous pensé à un soutien psychologique ?

CO-RÉSO propose également aux entreprises de mettre en place des consultations de psychologue du travail. En effet, pour de nombreux salariés, qu’ils soient en télétravail, qu’ils aient leur activité maintenue ou suspendue, l’épidémie de COVID-19 est source d’incertitude, d’inquiétude, de stress, voire de souffrance émotionnelle. Concrètement les psychologues doivent être là pour écouter et soulager l’anxiété de ceux qui souffrent, et éviter que des décompensations viennent engorger les urgences.  

> Face à l'épidémie de COVID-19, l'incertitude quant à la nature de la maladie, sa propagation et son impact peuvent être source de souffrance émotionnelle même pour ceux qui n'ont pas été directement exposés à la maladie. Par ailleurs, le confinement et la "distance sociale" peuvent provoquer des situations stressantes ou douloureuses (confinement, isolementsentiment d'impuissance et parfois deuil).
 
> Dans ce contexte épidémique national, les consultations psychologiques par téléphone ont comme objectif d’apporter un soutien aux salariés, un éclairage sur les réactions vécues et de leur donner des conseils sur comment y faire face. La psychologue travaillera conjointement avec l’assistant social déjà en place dans la structure pour une prise en charge individuelle socio-psychologique.
 
> Le Syndicat national des psychologues considère que le suivi psychologique est essentiel. S’ils ne sont pas des professionnels de santé, les psychologues participent cependant au maillage des soins psychiques et de la santé mentale.

 

Pour toute demande de renseignement ou pour une mise en place rapide de la prestation, contactez :  Sylvie DIDERON Responsable pôle Expertise - Conseil et Formation : 06.83.61.34.57 et s.dideron@co-reso.fr

 

 

Pour rappel, ci-dessous la note d’information du gouvernement mis à jour le dimanche 19 avril 2020, à 20h00. Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur continueront à s’appliquer. Cette période de confinement pourra être prolongée si la situation sanitaire l’exige.

En application de l’état d’urgence sanitaire, jusqu’au 11 mai, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité, y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces, dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés  ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

  

Publié le 20/04/2020 Source gouvernement.fr Crédit photoPxHere

Thématiques

Derniers articles

En cas d’accident ou de maladie, le salarié peut bénéficier d’un arrêt de travail. Il doit respecter certaines obligations et peut bénéficier d’une indemnisation.

Un accident de trajet est un accident ayant entraîné une lésion et qui est survenu pendant le trajet effectué entre plusieurs points définis.

MENTIONS LÉGALES Création du site par l'agence blue2i